Carte d’Islande colorée

Islande – une idée, un voyage

Ce voyage en Islande, c’est le résultat d’une idée qui a germée dans nos têtes pendant plusieurs mois. A la base, juste une envie qui est devenue un projet le jour où nous avons réservé les billets d’avion, on s’est dit : « Voilà, c’est fait ».

A partir de là, il a fallu tout planifier, tout prévoir, car, pour nous, c’est la première fois que l’on se prépare à faire un trek ensemble et dans un pays aux conditions météo qui peuvent être extrêmes.

Neige et brouillard en Islande

 

On s’est alors reparti les tâches de manière implicite, naturellement. Je m’occupe donc du génie (matériel, prévisions du pire, cartographie) et Alicja prend en charge la collecte d’informations (lecture de reportages, choix de camping, lieux touristiques).

Pour ma part, je me suis énormément documenté sur des forums de randonnée et spécifiques aux trek. Si je devais en citer qu’un seul : « Randonnée léger ». Une mine de conseils, astuces, témoignages et motivation.

A force de lire, on se fait plaisir, on se fait peur, on se motive et on se démotive.
Vu la quantité de connaissances à ingérer, je me devais d’être méthodique. Du coup, j’ai réactivé mon compte Evernote (outil de prise de notes) et commencé à collecter des monceaux de liens (vers des forums et des sites de vente en ligne), des textes et des logiciels de cartographie, etc.

 

Un panneau indicateur dans la montagne indiquant Landamannalaugar ou Hrafntinnusker.

Bien préparer son voyage en Islande

Première étape, voir ce que les autres ont fait pendant leurs voyages en Islande. Globalement, la majorité a fait du trek, de plus notre objectif étant bien établi, je me suis concentré à fond sur le sujet.

Quand on lit les forums, il en ressort un genre de méthode de préparation :

  • prévoir la période de l’année – connaitre la météo,
  • choisir quand partir en Islande,
  • trouver le trek et les lieux à visiter,
  • planifier son itinéraire de marche et jouer avec la cartographie – le plus important au niveau matériel,
  • savoir si on va être en autonomie complète, ou partielle, et pendant combien de temps,
  • décider du matériel que l’on va prendre,
  • trouver où l’acheter et le commander – très chronophage si on veut avoir ce qui se fait de mieux au meilleur prix,
  • sélectionner précisément la nourriture que l’on va emporter avec nous – faite maison ou industrielle,
  • répartir le poids selon les personnes – nombre, gabarit, physique,
  • essayer tout ça sur le terrain – pour les bonnes et mauvaises surprises, il y en a eu,
  • changer/compléter le matériel,
  • éliminer le superflu pour gagner du poids,
  • partir :).

 

Tout cela prend du temps, beaucoup de temps, mais il est nécessaire d’être bien préparé pour ce genre de voyage.

J’expliquerais chaque étape afin de vous transmettre l’envie de le faire, des astuces pour préparer votre voyage, raconter notre périple et vous faire visiter ce magnifique pays qu’est l’Islande, en photo.

Lisez la première étape  : prévoir le météo en Islande !

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Une réflexion sur “Islande – une idée, un voyage

  1. Je suis universitaire et je travaille sur un projet de topophonie touristique ; il s’agit d’une promenade au Parc de Procé qui commence rue Marie-Anne du Boccage. Mais, je ne peux pas trouver comment s’appelle ce quartier. Le centre est peut-être la bibliothèque Bastille. Pouvez-vous me suggérer un nom de cet espace urbain s’il vous plait ? Monselet, Bastille, Haut-Pavés, ou quelque-chose autre ?

    Plus sur mes recherches à Nantes sur ResearchGate à
    https://www.researchgate.net/profile/Charlie_Mansfield/contributions

    Dr Charles MANSFIELD
    maitre de conférences en tourisme
    Université de Plymouth
    Angleterre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *